Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Moêtchi M'PÂMBU MBUMBE

Moêtchi M'PÂMBU MBUMBE

Hervé PAMBO MBOUMBA


Affaire : Pambo - Belinga - Enifer

Publié par Moêtchi M'PÂMBU MBUMBE

Mise au point du 11 décembre 2014.

J’en appelle encore une fois, au sens de la  responsabilité et à la magnanimité des personnalités suivantes : feu Omar Bongo Ondimba, Ali Bongo Ondimba, Paul Biyoghe Mba, Alain Claude Bilié Bi Nze,  Michel Ogandanga, Laure Olga Gondjout, Eloi Nzondo.

Puisque  Belinga n’a jamais existé, alors j’irai au Siège du Front Uni, faire des excuses publiques  à M. PING, que j’ai mis en cause à tort, sur des déclarations calomnieuses de M. Bilié bi Nzé, et je quitterai définitivement, avant le 17 décembre 2014, les camps de la “Majorité Républicaine et sociale pour l’Emergence“ et celui des “Réseaux Sociaux en Appui de l’Emergence“.   https://www.facebook.com/groups/385460528132829/

Belinga a été, la pièce maitresse de l’élection présidentielle de décembre 2005 et de l’élection législative de Décembre 2006 – témoins, MM. P. Biyoghe Mba et Pambo

Belinga a été encore utilisé comme argument de campagne, à la présidentielle d’aout 2009. – témoins : Mme P. Legnongo, MM. E. Ranaud, Gabriel Agnamatsié, JB Akoume et H. Pambo (membres du directoire de campagne du PDG à Owendo).

Il est clair, que le projet de l’Exploitation du gisement de fer de Belinga et sa non réalisation, ont entrainé vers moi, beaucoup d’ennemis et l’insolvabilité et la faillite d’ENIFER, qui n’a pu à partir de juin 2008, honorer une dette (en principal) de X millions, contractée auprès de l'Institut Bancaire Y.

Je reste, convaincu, que Belinga est la source de mes problèmes. Au vu des nombreux développements de ce dossier, je tirerai prochainement,  les conséquences politiques utiles.

 

Rencontre ce jour, 3 décembre à 11h00, de deux responsables de la Médiature de la République, qui se sont engagés enfin, de donner une suite à ce dossier.

Ma conclusion

"Il est clair, que le projet de l’Exploitation du gisement de fer de Belinga et sa non réalisation, ont entrainé chez moi, beaucoup d’ennemis et l’insolvabilité d’ENIFER qui n’a pu à partir de juin 2008, honorer une dette de X millions contractée auprès de X. Je reste, convaincu, que Belinga est la source de mes problèmes. Au vu des nombreux développements de ce dossier, je tirerai prochainement, les conséquences politiques utiles."

Après un palpitant decompte pendant 5 jours, nous voici donc au jour J du 3 décembre 2014.

Ce jour sera marqué par une manifestation publique.

Nous vous livrons ici, jusqu' en bas de cette page, tous les documents nécessaires qui ont été constitués pour ce dossier : lettres, photos et vidéos.

L'action va continuer sur ce blog et sur facebook, à l'adresse :

https://www.facebook.com/groups/385460528132829/

 

 

 

 

Owendo le 10 août 2014

Excellence.

Chers Amis des Réseaux Sociaux.

Mmes et Mrs.

Dans l’affaire de Belinga, où je cite, à témoin, à mon corps défendant, des personnalités politiques de différents bords, à  une période aussi sensible, je me défends d’ores et déjà de laisser croire, que j’attise des flammes ou que je suis “instrumentalisé“ par quiconque , un camp, ou pour des desseins inavoués.

Je restitue ici, simplement la réalité des faits au travers de la seule formulation qui m’est accessible : “les Réseaux sociaux“.

Mon créancier, par lettre ci-jointe datée du 25 juillet 2014,  me rappelle à juste titre mes obligations. Cette situation insoutenable,  m’emmène néanmoins, compte tenu de la lourdeur relative de la dette et du contexte particulier qui s’attache à celle-ci, à me retourner vers l’ETAT, pour une solution (politique) négociée de ce dossier.

Sur un aspect strictement "morale", pourquoi je dois “payer“ alors que les acteurs majeurs de cette affaire n’ont pas manqué là, une occasion de faire fructifier leurs propres intérêts à coups de milliards de CFA de commission et de pots de vin ?

En exposant ce problème sur les Réseaux sociaux, je laisse également, le soin à l’opinion nationale d’en juger. Je ne sais pour quelle raison, mon principal créancier a fait retarder une échéance jusqu’au moment où,  par bonheur, certaines langues se délient sur le très sulfureux dossier de l’Exploitation du Fer de Belinga. Au vu des efforts que j’ai inlassablement fournis, je ressens, comme une déveine, une grosse injustice,  d’en  être arrivé là.

Au demeurant,  très modeste opérateur économique, mon sentiment sur Belinga a été renforcé par le fait que, j’étais également un militant du PDG. Même si par ailleurs, j’ai démissionné de ce Parti en février 2014 pour rejoindre un autre Parti de la Majorité Républicaine et Sociale : le CLR.

“Les Réseaux sociaux en appui de l’Emergence“ - est une vision dont je ne suis jamais départie, depuis mai 2010 - et qui se décline dans une de mes actions en application du Projet de Société, l’Avenir en Confiance et ses prolongeents : le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSG) et le Pacte Social.

J’en appelle donc, très respectueusement, par ce canal, pour la deuxième fois, à la Très Haute bienveillance et sollicitude du Chef de l’ETAT, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, afin de parvenir à un règlement “politique“ du lourd préjudice moral et financier que cela m’a causé.

Je rappelle ici, qu’en 2004, lors du lancement du projet de Belinga, j’étais sensiblement dans le même état d’esprit, à comparer à une autre actualité politique et économique du moment, en cette année 2014.

En effet, entre 1974 et 1984, le Président Omar BONGO ONDIMBA avait réalisé le Transgabonais. Qui pouvait mettre en doute un seul instant, à l’annonce de sa candidature pour un nouveau mandat en 2005, sa volonté de faire Belinga ?  Personne à priori, et moins encore moi, qui suis, opérateur économique et cheminot de surcroit.

Même si toutefois aujourd’hui, le contentieux né de l’indemnisation totale des déflatés suite à la privation de l’OCTRA, n’est pas apuré et que l’une des répercutions sociales désastreuses de cette mesure, s’est à cette date, soldée par la disparition tragique de près de 130 anciens cheminots, parmi notre élite professionnelle, “nos Cadres“. Contraste affligeant, lorsque l’on sait, que ceux qui sont venus nous assister à la construction du Transgabonais, sont à ce jour, plus nombreux, en activité ou vivants,  chez eux (en France).

Entre temps, mon activiste aux affaires et en politique m’exposera dangereusement, face à mes partenaires locaux : Setrag et Comilog qui, naturellement alignés aux intérêts de la France, s’opposaient au Projet chinois de Belinga. Omar Bongo lui-même, eut d’ailleurs maille à partir avec les lobbies français et quelques activistes nationaux comme Brainforest et Environnement Gabon.

En 2008, alors que j’étais toujours Gérant d’Enifer crée en 2000, mes prestations furent régulièrement discutées puis réduites provoquant ainsi un déséquilibre important à ma gestion

A ce jour, Son Excellence M. le Président Ali BONGO ONDIMBA vient de réaliser en mai 2014, entre autres projets, celui mythique, du Pont sur la Banio à Mayumba, même si une autre controverse, notamment sur les Réseaux Sociaux, spécule sur son coût. Qui peut mettre en doute qu’il mènera  à son terme - toute proportion gardée, dans la perspective de la Présidentielle de 2016 et au-delà- le Projet de Construction de la Route Port-Gentil – Omboué – Mandji ? Wait and see.

Je prie tous ceux qui pourraient prendre connaissance de ce texte de bien vouloir m’apporter leurs suggestions et de me servir (svp) d’indic, sur la juridiction compétente de l’Etat qui aurait compétence à recevoir ma plainte, le cas échéant.

Par avance, je compte porter cette affaire auprès de :

  • La Cour Constitutionnelle

  • Le Haut Conseil de l’ETAT

  • La Médiature de la République

Toutes les pièces en annexe de cette mise au point sont contenues dans la page facebook : Belinga - Enifer- Bicig  et au lien suivant :  http://www.facebook.com/groups/385460528132829/

NB:

Maintenant, si le Président de la République, n’a aucun collaborateur sur les Réseaux sociaux, qui puisse analyser ce dossier objectivement et ensuite l’instruire à sa Très Haute Attention, ce serait bien dommage de laisser passer là, la possibilité d’un règlement politique de cette affaire, faisant appel à sa sagesse et sa magnanimité.

Hervé PAMBO

Le texte de la Vidéo

 

Owendo, le 10 août 2014

Excellence

Chers Amis des Réseaux Sociaux

Mmes et Mrs.

Communication sur le Dossier de l’Exploitation du Fer de Belinga.

Dans l’affaire de Belinga, où je cite, à témoin, à mon corps défendant, des personnalités politique de différents bords , à  une période aussi sensible, je me défends d’ores et déjà de laisser croire, que j’attise des flammes ou que je suis “instrumentalisé“, alors que tout simplement, l’un de mes créanciers, par lettre ci-jointe, datée du 25 juillet 2014,  me rappelle à juste titre mes obligations.

Sur un aspect purement "morale", comment je dois “payer“, alors que les acteurs majeurs de cette affaire n’ont pas manqué là, une occasion de faire fructifier leurs propres intérêts ?

“Les Réseaux sociaux en appui de l’Emergence“, est  une vision dont je ne suis jamais départie, depuis mai 2010.

“J’en appelle donc, très respectueusement, par ce canal, pour la deuxième fois, à la Très Haute bienveillance et sollicitude du Chef de l’ETAT, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, afin de parvenir à un règlement “politique“ du lourd préjudice que cela m’a causé.“

Je saisi donc là aussi, l’occasion du lui  renouveler, les sentiments de mon indéfectible attachement ainsi que de ma très haute considération.

 

Hervé Pambo

les liens utiles

http://hpambo.over-blog.org/article-la-tortue-enragee-1-106534895.html   (Biyoghé Mba et Belinga)

http://hpambo.over-blog.org/article-34243915.html     (la pétition de Bilié)

http://hpambo.over-blog.org/article-belinga-decidement-107653218.html  (Jimmy Mapango et moi)

http://hpambo.over-blog.org/article-29973480.html   (5ème  mise au point)

http://hpambo.over-blog.org/article-28390882.html   (4ème  mise au point)

http://hpambo.over-blog.org/article-26914232.html   (3ème  mise au point)

http://hpambo.over-blog.org/article-26842710.html   (2ème mise au point)

 

http://hpambo.over-blog.org/article-juillet-77037598.html  (l'échec de l'Etat)

http://gabonreview.com/blog/les-trois-petites-choses-de-billie-by-nze-sur-la-sortie-de-jean-ping/   (Bilié parle de Ping)

 

Hervé PAMBO MBOUMBA

Alias Moêtchi M’Pâmbu Mbumbe

                     est :

- Chef de District en Génie Ferroviaire

- Ancien Directeur Gérant de ENIFER

- Auteur (2 livres)

- Initiateur des “Réseaux Sociaux en Appui de l’Emergence“

- Initiateur du “Salon des Arts Numériques de Libreville“ (le SANDEL)

- Initiateur des “Comités virtuels du Parti“

- Animateur de 6 pages sur facebook, dont la page : Belinga- Enifer- Bicig

- Animateur d’un Blog

- Ancien membre du MCD

- Ancien membre du PDG

Phone : 07 51 40 04     mail : rvpambo@yahoo.fr

Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer
Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer
Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer
Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer
Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer
Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer
Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer
Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer
Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer
Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer
Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer
Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer
Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer
Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer
Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer
Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer
Affaire : Pambo - Belinga -  Enifer

Vidéo du 15 août 2011, qui fut adressée à M. Michel Ogandaga, Attaché à la Présidence de la République.

Deuxième vidéo du 6 août 2014

 

 

 

 

 

 

Owendo 14 août 2014

 

Hervé PAMBO Demeurant à Owendo Mail :

rvpambo@yahoo.fr Phone : 07514004

 

A la très Haute Attention

De Son Excellence

Monsieur le Président de la République

Chef de l’ETAT

Ali BONGO ONDIMBA

Objet : Affaire BELINGA
 

Je soussigné Hervé PAMBO, ai l'honneur de soumettre à votre Très Haute bienveillance, la transmission de ce dossier.

Un litige concernant le Projet de l’Exploitation du Gisement de Fer de Belinga, m'oppose en  effet, logiquement à l’ETAT.

J’ai interpelé, depuis 2008, respectueusement, les plus  Hautes Autorités Politiques et Administratives, en tête desquelles, Votre Excellence, Le Chef De L’Etat, Ali BONGO ONDIMBA, par lettre et par les “Réseaux Sociaux“, en désespoir de cause,  dans la formulation laconique ci- après :

“Belinga n’est pas mon échec ;  Belinga est l’échec de la politique de l’Etat !“

A ce jour le préjudice moral et financier que m’a valu, mon implication “politique“ totale à ce projet, est sans commune mesure, avec mes biens, du reste, très gravement hypothéqués.

Il est vrai que l’Etat n’a pas obligation judiciaire à indemniser toutes les entreprises qui se risquent sur ses marchés ! Mais moi, en ma double qualité, d’opérateur économique et surtout d’acteur politique, j’ai validé et confirmé Belinga, pas à pas, sur tous les fronts.

Je réclame donc à l’Etat, une indemnisation conséquente de   de Francs.

J’adresse comme pièces jointes, l’ensemble des documents explicitant mon problème et prouvant les démarches entreprises.

Je demeure disponible afin de fournir, tout renseignement complémentaire et vous remercie par avance pour votre diligence.

Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République,  l’assurance de ma très respectueuse considération.

PJ :

1 Document relié de 17 pages

2 l’ensemble du dossier au format numérique, sur carte mémoire

3 le lien sur le Net du dossier, en tapant sur Google : hervé pambo affaire belinga enifer bicig

 

 

 

1/18

 

Hervé Pambo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents