Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moêtchi M'PÂMBU MBUMBE

Moêtchi M'PÂMBU MBUMBE

Hervé PAMBO MBOUMBA


Ma confession

Publié par Moêtchi M'PÂMBU MBUMBE sur 31 Août 2017, 13:17pm

Le vendredi 18 aout  2017 à 14h00, nous nous sommes retrouvés, parents et amis, à l’Église Saint Pierre de Libreville, pour une messe de bénédiction au défunt, Eugène Alphonse Moukatou Mabiala, qui n’était autre que mon propre grand frère, décédé peu avant ses 70ans, à la suite d’une longue maladie.

Le curé ou le prêtre (c’est selon) célébra son culte tout à fait normalement jusqu’ à la fin, bien qu’un incident quelque peu insolite fut enregistré.

En effet au moment de la communion qui est un sacrement important dans l’Église catholique, le prêtre convia les fidèles à l’acceptation du corps et du sang du Christ, non sans avoir précisé que : ne sont conviés que ceux qui se sont confessés (et ou) qui prennent régulièrement la communion.

Il s’avança avec sa coupe pour la donner et il eut deux fidèles pour la recevoir, dont moi. A la question du prêtre : le corps du Christ ? Je ne dis mot.  Il me demanda si je prenais la communion. Je lui répondis que j’étais baptisé et communié  à St Paul des Bois à Pog dans ma jeunesse. Il me demanda encore où je priais. Je répondis : à l’Église de la SNI à la Nomba. Et je m’aperçus qu’il me tendit  la communion bien malgré lui, m’évitant in extremis une humiliation devant les miens. Je crois qu’à l’instant même, je serai sorti de l’église sans attendre la fin du culte, mais Dieu sait reconnaitre les siens et j’en étais UN, même si je fus obligé de mentir devant son autel.

D’abord pour mes sacrements pendant ma jeunesse : c’était vrai. j'ai été reçu à ces sacrements.

Ensuite, pour la régularité à l’église : c’était faux. Bien qu’habitant la SNI, à Owendo, j’y vais occasionnellement, sans prendre la communion.

Pour la confession : c’était faux. Mais je n’avais pas à me confesser outre mesure, car je n’ai jamais tué ou nuit gravement à quelqu’un. Je ne suis non plus un saint. Combien le sont-ils qui vont tous les dimanches à l’église ?

A ma souvenance, J’ai pris la communion catholique la dernière fois, à l’ Église St André de Lbv, à la mort de ma mère en 2006, qui au crépuscule de sa vie, m’a recommandé fortement la voie de Dieu.

Je vais souvent au culte protestant à Lambaréné où j’ai déjà pris deux fois leur communion à cause de la proximité qui me lie à des amis de cette église et à Dieu, j’ai d’ailleurs fortement apprécié, la dernière semaine de l’œcuménisme à laquelle j’ai pris part en tant que chrétien catholique.

A l’invitation des Témoins de Jéhovah, J’ai pris aussi leur communion par courtoise, car ils sont mes voisins à près de 100m de ma maison.

Je suis un chrétien libéral, qui croit en Dieu, sans plus.

Je demande pardon à ce prêtre qui nous a reçu à St Pierre.

Je demande pardon à Dieu lui-même, par Jésus Christ son fils, mort sur la croix pour nous sauver du péché.

Je lis la bible quand je peux. Je prie par moments. Je ne doute pas du fait que Dieu connait mes attentes et les comble à chaque jour de ma vie, jusqu’à mon rappel à lui, avec le moins de casse possible car je ne serai jamais un saint.

Que Dieu veille bien accepter ma confession dans ma prière : Notre Père ...

Alléluia !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents