Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Moêtchi M'PÂMBU MBUMBE

Moêtchi M'PÂMBU MBUMBE

Hervé PAMBO MBOUMBA


L’ancien Président du CES et actuel Conseiller Spécial, Antoine de Padoue MBOUMBOU MIYAKOU serait….

Publié par Moêtchi M'PÂMBU MBUMBE sur 7 Janvier 2018, 12:22pm

L’ancien Président  du CES et actuel Conseiller Spécial, Antoine de Padoue MBOUMBOU MIYAKOU serait….
L’ancien Président  du CES et actuel Conseiller Spécial, Antoine de Padoue MBOUMBOU MIYAKOU serait….
L’ancien Président  du CES et actuel Conseiller Spécial, Antoine de Padoue MBOUMBOU MIYAKOU serait….
L’ancien Président  du CES et actuel Conseiller Spécial, Antoine de Padoue MBOUMBOU MIYAKOU serait….
L’ancien Président  du CES et actuel Conseiller Spécial, Antoine de Padoue MBOUMBOU MIYAKOU serait….
L’ancien Président  du CES et actuel Conseiller Spécial, Antoine de Padoue MBOUMBOU MIYAKOU serait….
L’ancien Président  du CES et actuel Conseiller Spécial, Antoine de Padoue MBOUMBOU MIYAKOU serait….
L’ancien Président  du CES et actuel Conseiller Spécial, Antoine de Padoue MBOUMBOU MIYAKOU serait….

L’ancien Président  du CES et actuel Conseiller Spécial, Antoine de Padoue MBOUMBOU MIYAKOU serait….

(Citation 1)

"C’est mal connaitre la puissance, de la mondialisation, du village planétaire, de l’Internet et des nouveaux médias, qui va transpercer les murs les plus épais de la résignation et de l’immobilisme".   (les Loango - page 116)

 (Citation 2)

"Connaitre et apprendre sa culture, des expressions artistiques, littéraires ou scientifiques qui s’en inspirent, constituent également pour les jeunes, un renforcement de leur identité culturelle."

(Discours de Vœux du Président de la République, Chef de l’Etat, S.E. Ali BONGO ONDIMBA - le 31 décembre 2014)

 

Le texte

Cela peut supposer quelque chose de grave,  mais rien du tout. Son Excellence, se porterait plutôt bien, et tant mieux.

J’ai participé aux manifestations de Gabon indépendance 2017 avec comme support, mon livre sur les Loango. C’est là, le 7 aout 2017, au stand Nyanga, à l’arrêt momentané du Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, que j’ai interpellé le  Doyen, (kulutu, le chef de terre, "mon oncle"), le Conseiller Spécial du Président de la République, son Excellence Antoine Mboumbou Miyakou. Nous avons échangé sur la thématique du contenu du livre, présenté par moi-même, son auteur. Je n’ai pas manqué de lui rappeler que, un an plutôt, la copie de ma lettre du 31 octobre 2016 faisant foi, j’ai attendu pendant un mois devant son portail, revenant tous les jours m’annoncer devant sa garde prétorienne et pléthorique : sans succès.

J’ai vendu mon dernier livre, à cet exposé, à l’ancien Ministre Délégué au Budget, Noël Mboumba. Comme je n’avais plus de livre disponible en ce moment-là, au Jardin botanique, le Doyen m’a demandé de repasser le voir prochainement, à son domicile des Charbonnages et de lui apporter un exemplaire.

C’est ce que j’ai fait, le 22 novembre 2017, la copie de ma lettre faisant foi.  Après plusieurs jours d’annonce encore à son portail, ses matons m’ont fait savoir, que le Patron est toujours dans ses appartements. Ils n’ont pas de contacts avec lui, à part de constater ses entrées et sorties  et transmettre si possible le courrier à son Aide de camp.

Vous pouvez comprendre en ce moment ma rage et le recours aux réseaux sociaux.

Je retiens beaucoup de mots parce qu’il s’agit tout de même de "mon oncle", et d’un personnage très respectable et très important.

On peut ne pas aimer Billié by Nzé, pour d’autres raisons, mais il faut reconnaitre que" Gabon 9 provinces"  fut une belle réussite et un évènement culturel à renouveler tous les ans. Fallait-il sortir des Beaux-Arts, pour l’inventer ?

Je suis resté dubitatif quant à la prestation des artistes de la Nyanga, heureusement, fortement et admirablement rehaussée par les prestations des  groupes de Tchibanga, Moabi, Mabanda, Moulengui Mbinza. Ce qui ne fut pas le cas pour Mayumba et Ndindi dont on connait la spécificité culturelle :  entièrement dévouée à chanter des louanges, pendant bientôt soixante-dix ans, d’un parti politique et de ses hiérarques. Tchali vraiment !

Ali Bongo Ondimba Ondimba n’a de chance de survie que par l’accommodement de ses fossiles.

Demandez mon avis sur la promesse des 30 ordinateurs par école, je vous amènerai vers un exemple concret et réussi, dans une école publique du Gabon, depuis 2005 !

 

Moêtchi M'Pâmbu Mbumbe  - Créateur des réseaux sociaux à l'Abri de l’Émergence.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents