Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moêtchi M'PÂMBU MBUMBE

Moêtchi M'PÂMBU MBUMBE

Hervé PAMBO MBOUMBA


Analyse de l’interview de M. PING, sur Africa Life TV

Publié par Moêtchi M'PÂMBU MBUMBE sur 12 Août 2016, 15:23pm

Mon Dieu, que la réalité est dure, dure ! ! !

Vous êtes certainement nombreux à avoir suivi l'interview de M. PING sur sa chaine TV.

1er  constat : Je l’ai suivie sur les réseaux sociaux. Sa télé vient tardivement sur le panel médiatique. A quelques deux semaines seulement de l'élection du 27 aout 2016 ! C’est trop juste. Ensuite on ne la trouve nulle part, sur les bouquets traditionnels. Il paraitrait qu'il faut se procurer,  pour la voir : une autre parabole, un décodeur et peut-être aussi un poste tv supplémentaire. C'est la Télé des nantis quoi ! A Ndindi, à Moulengui Bindza, à Mekambo, etc.  On appréciera.

2è  constat : la trop grande familiarité avec les journalistes sur le plateau, devant le public, qui n'a pas besoin de partager leur complicité.

3è Les dossiers compromettant sont traités, avec légèreté.

- Franck Ping  a-t-il péché oui ou non, ne serait-ce que par délit d'initié ? Lorsque l'on sait que Pascaline BONGO ONDIMBA, ex concubine de son père, Jean PING, est sa belle-mère, sinon sa mère, dans l'entendement  bantou. Les PING ont bien profité, du vivant d'Omar, de ces relations et de nombreux montages financiers.

- le dossier de Belinga est peu explicité. M. PING n'est pas au début, mais, il est  à la fin, pour négocier avec la EXIBANK chinoise. Pourquoi ne cite-t-il pas, nommément, tous les autres signataires de ce contrat ? Parce que eux "ils savent", le rôle clé joué par PING. Après 2005, l'argent, les postes, dont certainement la Présidence de l'UA, en étaient, le silence et les récompenses.

4è constat : "Qui" lui dit ou leurs dit tout à Paris, à propos de la présidentielle au Gabon ?

- Qu’Ali BONGO est inattaquable sur la procédure de sa destitution par ses nombreuses fraudes d'identité pouvant le rendre inéligible et ses passe-droits à la Cenap et à la CC ?

- Que malgré tout, il passera sans coup férir au travers des mailles du filet tendu par l'opposition, serait candidat et ensuite, élu avec 53 % ?

- Que l'opposition gagnerait à être unie autour d'une seule candidature (mon oeil), car il serait souhaitable que ce soit la sienne ? Pour battre Ali BONGO de 1% ou perdre face à lui de 3% !!!! . Ils sont nombreux dans l'Opposition à se suicider pour leurs egos.

M. PING m'a laissé un goût bien amer après cette prestation.

Je crois que demain, chacun justifiera ou réclamera, à sa façon, le plébiscite d'Ali BONGO.

Pour ma part je suis soulagé d'avoir donné ma part de vérité et de peines, à propos de BELINGA.  

Qu’Ali BONGO, ait la décence ou la magnanimité, de réparer les préjudices des effets de leur politique, face aux malheureux gabonais.

 

Commenter cet article

Karl 13/08/2016 00:35

Ah ça ! Dans ce monde il n'y a de place que pour les loups

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents